Des enjeux de réhabilitation qui se croisent sur le territoire d’Isère, porte des Alpes

Le territoire couvert par le CDDRA Isère, Porte des Alpes est actuellement composé de deux communautés de communes (communauté d’agglomération Portes de l’Isère et communauté de Commune Les Balmes Dauphinoises)34. De par la localisation de ce territoire sur des terrains riches en terre à pisé, entre Lyon et Grenoble, qui le soumettent aux enjeux préalablement exprimés, il a fait l’objet – particulièrement depuis l’avènement des CDRA puis des CDDRA au début des années 2000 – d’un certain nombre d’actions visant à répondre aux enjeux de mise en valeur et de réhabilitation du bâti ancien en pisé.

 

34 Isère, Porte des Alpes comprenait à sa création en 2000 la communauté de communes de la Région Saint Jeannaise, qui a rejoint au 1 janvier 2016 la communauté de communes Bièvre Isère, sortant ainsi du périmètre du CDDRA (mais dont les communes appartiennent toujours au territoire départemental d’Isère, Porte des Alpes.).