Recommandations

  • Compléter la collecte des données du service départemental du patrimoine de l’Isère et finaliser leur intégration au jeu de données. Une rencontre avec le service du patrimoine permettrait d’approfondir les échanges amorcés dans ce sens ;
  • Prolonger la mise en cohérence des ensembles de données réalisés à l’échelle d’Isère, Porte des Alpes et à l’échelle régionale pour proposer un unique ensemble de données pour le bâti pisé protégé et/ou remarqué. Le jeu de données ainsi réalisé pourra servir de base pour la capitalisation lors de projets ultérieurs visant à la réplication de la méthodologie à plus grande échelle.
  • Croiser avec le jeu de données « Bâti ancien remarquable en IPA » les données suivantes :
    • Bâtiments remarquables déjà inventoriés dans la documentation analysée ;
    • Bâtiments remarquables reconnus par l’équipe du projet, en fonction de leur expérience, expertise et connaissance du territoire.
  • Faire évoluer le mode de gestion des questionnaires. L’utilisation de questionnaire en ligne a permis un travail de qualité et de proximité mais est beaucoup plus consommatrice de temps qu’envisagé. L’obtention de retours a nécessité un investissement sur le terrain pour expliquer et assister au remplissage du questionnaire. Il n’est donc pas recommandé de réutiliser le questionnaire tel quel sans prise de contact individualisée en amont. Dans le cas d’un déploiement de ce type d’enquête à plus grande échelle, une phase préparatoire peut faire appel à une enquête en ligne uniquement si elle est recalibrée par rapport au travail réalisé sur le territoire IPA. Un questionnaire de 3 à 5 questions simples ne demandant pas plus de 2 minutes à remplir est susceptible de faciliter la participation. Un téléchargement peut également être conditionné à la réponse au questionnaire (par exemple avec les posters du projet).
  • Renforcer la participation des habitants à la collecte des données et en préciser les modalités. Si le travail de collecte de données doit être prolongé sur ce territoire, l’implication des habitants et non plus seulement des acteurs des collectivités sera nécessaire. Les modalités de participation des habitants sont à établir.